Dossiers terminés

Bibliotheque

BIBLIOTHEQUE

Réhabilitation de la grange Pagnoux, propriété de la commune, située en face de l'école, en bibliothèque communale.

Actuellement, la bibliothèque gérée par l’Association RECREAGRIS, est situéé au premier étage de la maison LABROUSSE, propriété de la Commune. Cette maison vétuste est à une bonne centaine de mètres de l’école primaire. Depuis de longues années, l’Association travaille en partenariat avec l’école primaire, et lui ouvre ses portes le jeudi après-midi ou le vendredi matin, selon les classes. Mais l’utilisation de l’escalier par des enfants en bas âges n’est pas sans risque. De plus, la bibliothèque n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

- PROJET :

Suite à ce constat, le Conseil Municipal a donc depuis l’an dernier, le projet de transférer les locaux de la bibliothèque dans l’ancienne grange Pagnoux, propriété de la commune, située en face de l’école, route de la Croix du Puyssaguet. La surface au sol de cette grange est de 76 m2 (8.20x9.50) avec une hauteur au faitage de 9.50 m.

- OBJECTIFS :

  • rapprocher la bibliothèque du groupe scolaire afin de limiter au              maximum le chemin école/bibliothèque,
  •  rendre accessible la bibliothèque à toutes les personnes en toute sécurité,
  •  créer une surface qui permette d’accueillir la totalité des livres et notamment les nombreux livres de qualité donnés par Monsieur COUSSSAUD ; doublement du mètre linéaire de rayonnage nécessaire.

LA BIBLIOTHEQUE EST OUVERTE DEPUIS LE 7 JANVIER 2013

 


 

Assainissement

ASSAINISSEMENT

Suite à une mortalité inquiétante de sangliers aux abords de la Tardoire en mars 2012, il a été demandé par la Préfecture à la commune, lors de la réunion qui s'est tenue à la mairie le 12 avril 2012, de créer un dispositif d'infiltration à la sortie des lagunes. Les travaux à la lagune des Granges sont en cours.

Aménagements du rejet du lagunage des Granges

Suite à l’arrêté 2012131-0001 et conformément au dossier déposé enPréfecture, les travaux ont été réalisés. Le rapport synthétise les principales étapes. Le massif d’infiltration a été mis en service le 28 mai 2012.

Fouilles et réalisation du piézomètre

La réalisation du piézomètre a permis de confirmer la nature du sous-sol et labonne perméabilité du terrain.Le sous-sol en place est constitué de 1 m de terre végétale qui a été évacuéepour construire le bassin et de 3 m de sable alluvionnaire. Au-dessous, se situe la roche mère calcaire croûte du karst. Un échantillon du sable a été confectionné.

Terrassement du filtre à sable  

Le fond du bassin se situe à 1.3 m en dessous du naturel. Cette profondeursupérieure à l’épaisseur du filtre à sable est nécessaire afin que la surface du sablecorresponde au fil d’eau de la lagune. La conduite de refoulement des eaux usées desGranges se situe en bout du bassin et a été remblayée dans le sable du filtre.

Les rampes d’épandage sont perforées de trous à espacement régulier. Elles limitent l’alimentation hydraulique à 30 m3/j sur le filtre. L’excès de volume est stocké dans la lagune grâce à un coude placé dans le regard et sur la canalisation de rejet. La surverse intervient lorsque le niveau de la lagune a augmenté de 20 cm. Cette hauteurpeut être augmentée par l’emboîtement d’un tuyau.

Un fossé entourant le filtre a été creusé afin que les eaux de ruissellement ne viennent pas contaminer la surface du filtre, 30 cm plus bas que le terrain naturel. Un talutage en gravier 20/40 a été réalisé afin de protéger le filtre à sable d’éventuels éboulements de terre.

La granulométrie du sable est du 0/4. Un Té a été placé à l’entrée et la sortie de chaque lagune. Le fossé collectant l’actuel rejet a été curé et reprofilé.

Jean-Philippe CHANSEAU CG16/SAGA

Le montant des travaux exécutés par l’entreprise ARSICAUD de Saint-Projet s’élève à 7 094.67 €. Les matériaux ont été achetés par la commune pour un montant de 3 847.85 €.