Site officiel de la Mairie d'Agris - Charente (16)

Les agritauds dévoilent leurs talents artistiques

Dimanche 24 mars, une vingtaine d’exposants, réunis à la salle de fêtes, ont dévoilé aux visiteurs l’étendue de leurs talents. Particularité de cette exposition, tous résidaient à Agris. "C’est une initiative du comité des fêtes. On savait que de nombreux habitants de la commune pratiquaient des activités artistiques diverses, on a donc imaginé de les réunir sur une journée pour qu’ils présentent leur savoir-faire. On veut ainsi créer du lien dans la commune" explique Liliane Bénito, la secrétaire du comité. Un appel a été lancé dans le bulletin municipal et dans les huit jours qui suivaient, les volontaires ont répondu présents. Réalisation de spectacles, dessins, patchwork, aquarelles, vitraux, couture, confection de sacs à main, objets en papier, art de la récupération,  jouets en bois, calligraphie, cosmétique naturelle, ou encore photo, les talents étaient nombreux et variés. 
Prysm’Orion qui propose de la pyrotechnie, de la mise scène et des spectacles, envisage de réaliser un son et lumière sur le Casque d’Agris et recherche à cet effet des figurants. 
Les objets et animaux en papier retiennent l’attention comme ces découpes, inspirées des kirigamis. 
Alain Arnoux aime les oiseaux qu’il se plait à photographier. "Je passe du temps à l’affût pour réaliser le bon cliché. Je n’envisageais pas d’exposer, il m’a fallu faire tirer sur papier quelques-unes de mes photos"explique-t-il. 
"Nous sommes satisfaits de cette première, on envisage de refaire l’expo des talents d’Agris tous les deux ans" confie la secrétaire.


Article de M.Grosyeux, paru dans la CL du lundi 1 avril 2019

 Voici la liste de tous les Talents (par ordre alphabétique) :
- Alain Arnoux, les Jouhanets, photographie
- Martine Bajor, les Garrauds, peinture et créations
- Danièle Benoit, chez Foucauld, e
nluminure-calligraphie
- Sabrina Botta, la Brousse, 
création de cartes et objets déco en papier (= la Camarguaise)
- Elodie Dardillac, les Martonnauds, couture
- Chantal Fillatraud (Churiah), le Bourg, peinture, sculpture
- Sandrine Henchoz, le Bourg, m
aroquinerie en plastique
- Dany Ladrat, les Garrauds, conception de spectacle (= Prysm'orion)
- Laetitia Lamonzie, la Côte, produits cosmétiques (= Atelier Letty Witch)
- Marie-Martine Laurent (trésorière du Comité des Fêtes), vitrail
- Elisabeth Lausseur, les Placettes, créations et collages de recyclage
- Didier Lausseur, les Placettes, ordinateur
- Erick Mérigeaud, les Maubras, jouets en bois
- Paula Owen, les Chevilloux, patchwork
- Christopher Owen, les Chevilloux, aquarelle
- Morgane Portier, Pont d'Agris, personnages de dessin animé
- Amélie Seguin, les Fougères, Couture, crochet, tricot, broderie
- Annie Sevin, les Martonnauds, peinture
- Myriam Tein Baï, le Bourg, peinture et travaux réalisés avec les enfants des écoles
- Jimmy Tein Baï, le Bourg, sculpture

 

Une vitrine qui ressemble à un immense aquarium

 

C'était les vacances d'hiver certes mais pas pour la bibliothèque ! Myriam est fidèle à son poste et accueille les personnes qui veulent lire ou jouer (prêt de jeux par Ah Toupie). Une maman s’étonne qu’aucune animation ne soit prévue…et il n’en faut pas plus à Myriam pour lancer l’idée d’un atelier peinture, qui a lieu le jeudi 28 février : il s’agit de transformer la vitrine en monde sous-marin, avec des poissons, des coraux, etc…En amont, les formes sont préparées, trouées pour prévoir un vide qui donnera l’illusion du vitrail : effet garanti !

Une quinzaine d’enfants, de tous âges, accompagnés des mamans, sont présents cet après-midi-là : la séance débute par une lecture (faite par Liliane) qui donne l’ambiance : « Timioche, le petit poisson qui racontait des histoires ». Puis l’atelier de peinture commence, complété par du découpage de papier coloré et transparent pour combler les trous. Les mamans sont là pour aider en cas de besoin. Chaque enfant est ensuite ravi de placer lui-même son œuvre sur la vitrine.

Après tous ces efforts, le goûter est le bienvenu, avec des gâteaux confectionnés par les mamans bien sûr !
Alors maintenant, allez admirer cette vitrine !

La première boite à livres

Depuis plusieurs mois, Récréagris réfléchissait à la mise en place de boites à livres sur la commune. Après en avoir parlé au Maire, favorable au projet, et qui a fait installer des étagères juste à côté de la salle des fêtes, l'association a préparé les consignes d'utilisation. Un tableau est également accroché pour recevoir des dessins d'enfants.
Récréagris garde depuis un certain temps des livres en double ou qui ne sont pas forcément intéressants pour la bibliothèque. Ce peut être aussi des dons qui trouvent ainsi une seconde vie sur les étagères. Le principe est de prendre un livre qui plait ou d'en déposer un, c'est évidemment gratuit. Cette opération vise à favoriser la lecture, et bien sûr le civisme. Et quand un livre a plu, on invite le lecteur à déposer un mot pour faire partager son émotion.
Les premiers ouvrages ont trouvé leur place pour la journée des "Voeux" adressés par la Municipalité, le samedi 19 janvier. Ainsi les agritauds ont découvert, ce jour-là, la première boite à livres.
L'association est actuellement en train de rénover deux anciens vestiaires pour les transformer en boites à livres et les placer ensuite aux Granges et au Pont d'Agris, lieux faciles d'accès et de passages, de camping-caristes par exemple.

Retour à l'école

‌Dimanche 17 mars, le repas des aînés était l'occasion de renouer avec l'école, non pas de revenir sur ses bancs, mais de retrouver des éléments qui rappellent cette époque :
- des sets de table ont été créés par Myriam (de la bibliothèque) et plastifiés. Chaque convive a pu repartir avec le sien !
- un grand tableau trônait dans la salle des fêtes avec sa morale du jour (année 1886). Aux murs, des cadres d'anciennes planches d'enseignement, par exemple la carte de la France.
- des bonnets d'âne, noirs ou gris, étaient placés dans les assiettes. De l'encre rouge ou bleue, avec des plumes décoraient la table, accompagnées de petites ardoises sur chevalets pour rappeler les matières enseignées en primaire, ainsi que des pots à crayons.
La décoration a plu, tout comme le repas préparé par Jérôme Tissier, restaurateur à Agris ("le Relais d'Agris")

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris